www.jenkell.com

Site Officiel





Les expositions de l'été 2017 qui se sont achévées le mois dernier

 

 

 

Laurence Jenkell, Artiste sulpteur, Exposition de ses œuvres majeures à la Fondation Taylor - Paris

 

 

Exposition des œuvres majeures de Laurence Jenkell
  à la Fondation Taylor de Paris
  31/08/2017 - 23/09/2017

Laurence Jenkell, Artiste sulpteur, Principauté d’Andorre , Exposition de Sculptures au Musée de la salle Artalroc dans les rues de Escaladés

 

 

Solo show de Laurence Jenkell
  Musée de la salle Artalroc
  Et dans les rues de Escaladés
  Gouvernement de la Principauté d’Andorre 
  20/06/2017 - 11/09/2017

Laurence Jenkell, Artiste sulpteur,MONACO YACHT SHOW 2017, Exposition de Sculptures  sur le MAYBE au Port Hercule à Monaco

 

 

Exposition MONACO YACHT SHOW
  Les oeuvres de Laurence Jenkell
  sur le MAYBE
  Port Hercule à Monaco
  27/09/2017 - 30/09/2017

 

 

 

LAURENCE JENKELL OU COMMENT DEBUSQUER L’INSOLITE DANS LE BANAL

 

Quête du réel, certes, mais aussi irréalité spectaculaire et une beauté neuve, serait-on tenté de dire pour cerner l’art de Laurence Jenkell qui entre avec éclat dans le concert de l’art contemporain international, aidé dans son aventure par l’incroyable et extraordinaire organisation planétaire des Opera Gallery Qui peut, en effet, aujourd’hui, présenter un artiste simultanément à Paris, New York, Miami, Hong-kong, Singapour, Séoul, Dubaï, Genève, Monaco et Londres !

 

Difficile d’aborder les sculptures de l’artiste azuréenne sans penser au chevauchement de la mémoire, les bonbons de l’enfance, et à l’observation d’une réalité plus vraie que nature.

 

L’artiste s’est installée d’emblée sur « l’autre face de l’art », en opérant un véritable transfert rituel : le comestible sucré devenant de l’art. Ce qu’elle nous donne à voir aujourd’hui, une fois assumé les préambules de la recherche, c’est un bonbon, certes, mais dans une filiation proche de la sphère du Pop Art. La présentation est celle d’un bonbon aux dimensions exagérées. Au fond, un bonbon qui n’existe que dans son imaginaire. De ce concept et dans la grande tradition des œuvres contemporaines, Laurence Jenkell va tirer une organisation sérielle, en faisant vibrer les couleurs dans la masse.

 

Toutefois, on sent bien que la jeune artiste n’est pas prisonnière de ses formules, qu’elle peut magnifiquement les dépasser, en dépit d’une symbologie volontairement sommaire. Elle n’a pas fini d’étonner ses collectionneurs et le public.

 

Henry Périer

Docteur en Histoire de l’Art